Tabagisme passif en France connaît-elle une réduction substantielle.

Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Fotolia 54633189 XS 150x150 Tabagisme passif en France connaît elle une réduction substantielle.

Tabagisme Passif

L’interdiction de fumer dans les lieux publics en France a conduit à des réductions substantielles et durables du tabagisme passif dans les différents lieux publics. Selon une étude publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’institut de veille sanitaire (InVS).

En France, l’interdiction de fumer dans les lieux publics a été mise en œuvre en février 2007 pour les:

  • lieux de travail
  • centres commerciaux
  • aéroports
  • gares
  • hôpitaux
  • écoles.

Et en janvier 2008 :

  • bars
  • restaurants
  • hôtels
  • casinos
  • discothèques.

En résumé, cette enquête a été menée sur environ 1500 fumeurs et 500 non-fumeurs, mise en place avant la mise en œuvre de la loi (vague 1 de décembre 2006 à février 2007 ; vague 2 entre septembre et novembre 2008 ; vague 3 entre septembre et décembre 2012). Les fumeurs en question sont ceux qui ont fumé plus de 100 cigarettes dans leur vie et fument au moins une fois par mois.

Au total, 2260 individus ont répondu à la première vague, 2219 à la seconde et 2204 à la troisième. Les résultats de la vague 2 montrent que la législation antitabac a conduit dès la fin 2008 à une élimination quasi totale du tabagisme passif dans des endroits tels que les bars (de 95,9 % à 3,7 %) et les restaurants (de 64,7 % à 2,3 %), persistant 4 ans plus tard (6,6 % dans les bars et 1,4 dans les restaurants à la vague 3).

Le tabagisme sur le lieu de travail a diminué de façon statistiquement significative après la loi (de 42,6 % à 19,3 %) et à continuer de baisser (12,8 %) à la vague 3.

En revanche, les auteurs de cette étude notent un faible niveau de soutien du public à des lois régissant les terrasses extérieures des restaurants conjugué au manque de respect de la législation en vigueur concernant l’interdiction de fumer sur les terrasses  couvertes ou fermées. Les résultats indiquent que la réduction du tabagisme passif se maintient sur une longue période de temps, en l’occurrence 4 à 5 ans dans cette étude, concluent les auteurs.

J’aimerais connaître votre réaction à cet article, faites-vous plaisir en laissant un commentaire et je me ferai un plaisir de vous répondre.

Très amicalement

Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow !